NON à l’expulsion des étudiants étrangers! Appel de l’intersyndicale

Depuis quelques mois, nous assistons à Strasbourg à une recrudescence des refus de renouvellement des titres de séjour des étudiants étrangers et à une multiplication des expulsions. Cette accélération est souvent menée en application de la trop célèbre circulaire Guéant et touche désormais de plus en plus d’étudiants régulièrement inscrits à l’Université de Strasbourg, y passant leurs examens et y suivant régulièrement leurs cours. D’autres encore se voient refuser un changement de statut, d’étudiant à salarié. Cette politique mise en œuvre avec zèle par le préfet du Bas-Rhin est à la fois inhumaine et absurde, seulement liée à la volonté du gouvernement de faire du chiffre à n’importe quel prix, et ce à l’approche des élections. Cette politique est d’autant plus absurde et délétère que notre université accueille 20% d’étudiants étrangers qui bientôt choisiront d’aller faire leurs études dans des pays plus accueillants et plus respectueux que le nôtre.

 

L’intersyndicale appelle l’ensemble des personnels de l’UdS et des organismes de recherche à participer à un rassemblement devant le TA ce lundi 13 à 14h, 31 avenue de la Paix. Un étudiant de l’UFR de Physique, arrêté la semaine dernière en Cité U, avec la complicité active du directeur du CROUS – qui n’en est pas à son coup d’essai en la matière -, détenu depuis au centre de rétention de Geispolsheim, sera entendu par le juge du Tribunal Administratif, préalablement à une trop probable expulsion.

 

Mobilisons-nous ce jour pour empêcher cette nouvelle expulsion! Cet étudiant a déjà reçu le soutien officiel des directions des UFR de Maths et de Physique ainsi que de la présidence de l’UdS.

 

Tous devant le Tribunal Administratif à 14h !

 

SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, SNCS-FSU, SUD Education UDS, SNPREES-FO, SNTRS-CGT, SES-CGT, SGEN-CFDT UdS

 

 

Motion adoptée par le CEVU et Conseil d’Administration de l’UdS

le 31 janvier 2012 

 

La circulaire du 31 Mai 2011 et son complément récent, émanant du Ministre de l’intérieur, de l’outre mer, des collectivités territoriales et de l’immigration et du Ministre du travail, de l’emploi et de la santé, à destination des préfets, les encourage à limiter le nombre d’autorisations de travail délivrées. Selon le ministre de l’Intérieur «une entreprise pourra embaucher un étranger (avec son diplôme français) si elle ne parvient pas à pourvoir le poste avec des candidats français».

 

L’Université de Strasbourg accueille un très grand nombre d’étudiants étrangers en son sein. La qualité de la formation que nous leur proposons et les conditions de vie que nous leur offrons sont le témoin à l’étranger de la valeur que nous leur accordons. Les étudiants internationaux contribuent à l’enrichissement et au rayonnement international de notre université.

 

Le Conseil d’Administration et le Conseil des Etudes de la Vie Universitaire de l’Université de Strasbourg s’inquiètent des effets de l’application de la circulaire du 31 Mai 2011 concernant la délivrance des autorisations de travail, et demandent que la circulaire soit retirée ainsi que l’abrogation du décret élevant les conditions de ressource des étudiants étrangers.

 

 

Délibération du CEVU :

approuvé à l’unanimité par le CEVU qui invite le Conseil d’Administration à l’adopter à son tour.

 

Délibération du CA :

approuvé par 20 voix pour et 2 abstentions

À propos de Julien Gossa

Candidat au CEVU
Ce contenu a été publié dans Communiqués, Positions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blue Captcha Image
Refresh

*


deux × = 18

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>