Budget et emplois 2013 : non à l’austérité !

Communiqué des élus Agir Ensemble au CA de l’Université de Strasbourg.

Le dernier Conseil d’administration de la mandature du président Alain Beretz qui s’est tenu le 13 décembre, devait se prononcer sur le Budget primitif 2013 et sur les emplois 2013. Les élus Agir ensemble au CA tiennent à faire connaître les raisons pour lesquelles il ont voté contre ces deux points importants de l’ordre du jour.

Dans un contexte de grave crise financière qui touche les universités françaises, l’Université de Strasbourg a fait un choix politique qui est lourd de conséquences pour l’avenir de ses personnels et de ses étudiants : faire porter les principales mesures d’économie sur les emplois, la formation et la recherche. Ces trois postes sont certes les plus importants, mais ils touchent directement à nos missions fondamentales de Service Public. Le gel de 41 postes (19 Biatss et 22 EC) imposé sans toute la concertation nécessaire, impacte lourdement l’encadrement des étudiants, aggrave la sous-administration criante des services et composantes et affaiblit davantage notre potentiel de formation et de recherche. Celui-ci est également la première victime d’un budget d’austérité qui est paradoxalement un budget en forte expansion  (+11% de recettes, soit 49 M€). Seul l’apport des crédits de l’Initiative d’Avenir (IDEX, LABEX, etc) permet de maintenir un soutien global à la recherche à son niveau antérieur, alors même que les crédits recherche alloués au CS diminuent de 1,5 M€ (sur 7,5 M€ soit 20%) et que les appels d’offres CS et CEVU sont divisés par deux.

Il résultera de ces choix politiques un creusement des inégalités entre secteurs disciplinaires, au profit des laboratoires et composantes intégrés dans le périmètre d’excellence. Les coûts indirects importants de la mise en œuvre de cette politique d’excellence, devenue à la fois une priorité et une contrainte, conduisent à des sacrifices qui ne sont ni justifiés, ni acceptables. Parallèlement, la diminution généralisée des moyens en enseignement (-40 000 heures en deux ans) se traduit par des suppressions de TD, des maquettes non respectées et des cours toujours plus surchargés. Les étudiants comme les enseignants en font les frais. Pendant ce temps, de nombreux personnels administratifs et techniques en CDD voient leurs contrats non renouvelés.

Le Budget 2013, au lieu de défendre et sanctuariser les moyens en formation et recherche, grave dans le marbre des finances le choix de faire de nos missions fondamentales les premières variables d’ajustement d’une politique d’austérité qui ne fait qu’éloigner la perspective de rétablir nos comptes financiers. Plus grave encore, ce budget revendique un résultat de fonctionnement positif alors que le résultat net global est négatif de plus de 3 M€. Nous estimons enfin que sa sincérité est rendue incertaine par des prévisions de recettes excessivement optimistes.

C’est pour toutes ses raisons que nous avons refusé de soutenir un tel budget et que nous appelons la prochaine équipe présidentielle, quelle qu’elle soit, à refuser le choix de l’austérité. La préservation et le développement d’une offre de formation cohérente et diversifiée ainsi que d’une recherche innovante, ont pour condition un financement pérenne et récurrent à la hauteur des besoins de nos composantes et laboratoires, au service de nos étudiants.

Les élus Agir Ensemble au CA, avec le soutien des organisations suivantes : SNESUP-FSU, SNCS-FSU, SNASUB-FSU, SNTRS-CGT, SES-CGT, SNPREES-FO.

À propos de Michael Gutnic

Membre du CHSCT, élu au CA
Ce contenu a été publié dans Communiqués, Elections, Positions, Tribune libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Budget et emplois 2013 : non à l’austérité !

  1. Ping : Strasbourg. Un rebond en janvier ? | Histoires d'universités

  2. Ping : Vivement que 2012 se termine ! | Histoires d'universités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blue Captcha Image
Refresh

*


+ 2 = six

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>